vendredi 19 mai 2017

Souvenirs de vacances

Sur mon iceberg, 
j'ai descendu la côte atlantique
jusqu'aux lointains tropiques,
là où la chaleur du soleil
a liquéfié 
mon trop fragile radeau de glace.
Sur une plage de sable blanc,
j'ai enlevé mes pelures boréales
et j'ai déposé mes valises...

... pour contempler,
allégée, 
l'aura bleue et poétique 
de Cuba.


J'ai accordé mon corps et mon cœur
au rythme lent de la guajira
et à celui des vagues.
Loin de mon pôle Nord pour quelque temps
 j'ai vite sauté dans la chaude mer ensoleillée.


Je me suis extasiée autant de la beauté des fleurs
que de la caresse du vent dans les arbres,
 qui encourageait les vocalises des oiseaux chanteurs. 
Et comble du bonheur, 
j'ai partagé tous ces instants de joie 
avec un être charmant.

"Ce sont des instants de ciel",
aurait dit mon père de son vivant.
♥...
À bientôt!

samedi 13 mai 2017

Bonne fête des mères...

... à ma maman chérie!

Voici quelques fleurs 
pour égayer cette journée
 que je te souhaite belle, 
ainsi qu'à toutes les mamans.





Je t'aime, maman ♥...
💜💜💜

lundi 27 février 2017

Cette nuit...

 ...j’ai rêvé 
qu'une multitude de petites fleurs poussaient chez moi
sous l’épais manteau de neige,
telle une dentelle brodée de pétales d’été,
entre les mailles transparentes 
d'une longue robe de tulle blanche. 
Je me suis réveillée pleine de gratitude envers les anges
 qui avaient bercé ma nuit
et, pour prolonger un peu cette douce sensation évanescente,
je suis allé me promener au bord de l'eau 
sous un ciel bleu sans nuages.


 Je vis les mille visages du soleil valser
 sur les ondes de l'eau.

Un canard joyeux qui se dandinait 
et faisait des "steppettes" m'invita à danser le cancan. 

Attirés par le chahut, 
tous les coin-coins du coin rappliquèrent 
pour "swigner la baquaisse dans le fond de la boîte à bois" 
sur un rigodon imaginaire.

Après m'être trémoussée dans tous les sens, 
 je me reposai un instant,
 essoufflée par mes efforts corporels inhabituels,
avant de dire adieu à mes amis palmipèdes 
et de poursuivre ma délicieuse promenade.
Je croisai un drôle de petit bonhomme de neige 
occupé à fixer les blocs de glace sur la rivière en train de se liquéfier...
 Il me confia que bientôt lui aussi s'en retournerait à la rivière 
pour reprendre son périple autour du monde.

Un autre bonhomme, sans visage celui-là, 
parce que déjà en train de fondre, 
me confia que tout ce qui lui restait en ce monde
 était son ombre; je le quittai songeuse.
Sur le chemin du retour, je m'achetai un petit cyclamen 
en souvenir de mon rêve de la nuit...
Après lui avoir fait visiter ma maison, 
le petit végétal se choisit un emplacement confortable.
Pendant que je me préparais un bon chocolat, 
je me félicitai, le cœur joyeux, 
d'avoir su profiter de cette belle journée ensoleillée.


mardi 31 janvier 2017

Déjà plus d'un mois...

... que Noël est passé!!!

Je n'ai pas vu le temps s'écouler, depuis que j'ai dégusté ces bons biscuits et ce délicieux gâteau
que mon frère Jean nous avait cuisinés pour le réveillon. 
Le temps passe si vite...


 
Aurais-je donc hiberné comme une ourse pendant tout le mois de janvier,
 hypnotisée par la neige et la glace 
qui jouent dehors à enfreindre les consignes de l'hiver?
Tant mieux, si je me réveille en février, le plus court des longs mois de la saison froide!

Mais non... j'ai passé tout le mois à ranger les décorations des fêtes,
à ranger les tiroirs et les placards, à faire des exercices de qi gong, 
à cuisiner, à magasiner, à flâner... 
 ...devant le feu ou devant la télé,
à lire ou à feuilleter de jolies revues 
aux couleurs de l'été...

Février est le mois pendant lequel il me faudra découvrir de nouvelles activités ou m'inventer quelques chimères pour pouvoir l'apprécier,
sinon, je devrai retourner hiberner.
À bientôt!